casinos en ligne fiable & ok 2018

Tout sur les courses hippiques

Les paris sportifs ont commencé à l’origine avec les courses hippiques. Au début, les paris du turf étaient réservés aux clients huppés qui fréquentaient les champs de courses et misaient sur les résultats. Depuis quelques décennies, les organismes comme les PMU ont vulgarisé les paris de courses auprès d’une clientèle plus populaire. D’ailleurs, la clientèle de ce type d’entreprise est à présent internationale et on en voit des antennes partout dans le monde. Depuis peu, le fleurissement des paris en ligne a encore plus contribué à l’enthousiasme pour les paris de chevaux. Pourtant, pour effectuer des paris réussis, il ne suffit pas de connaître l’évaluation des chevaux partants. La prise de connaissance sur les diverses courses hippiques peut aussi apporter un grand plus. En effet, selon le type de courses, certains chevaux peuvent faire preuve d’une aisance plus ou moins prononcée.

Abordons d’abord le problème des distances. Seules les distances pour les courses sites en plat sont abordées ici. La distance classique est celle de 2 400 mètres.  C’est la distance la plus populaire et celle qui est la plus souvent disputée sur les grands prix. Parmi eux, on peut compter le prix de l’Arc de Triomphe, le Grand Prix de Paris ou encore Lucien Barrière. Il s’agit d’une distance dite longue car elle est supérieure à 2 000 mètres. Il existe d’autres types de distances. La distance minimale est de 1 000 mètres mais une distance courte peut aller jusqu’à &400 mètres. Les distances moyennes sont proches du miles, aux alentours de 1609 mètres.

La course classique n’a pas de distance fixe. Peut importe la longueur du parcours, la course classique est réservée aux chevaux de plus de trois ans. En effet, toutes les courses posent des conditions de participations et seuls les chevaux qui correspondent à ces critères peuvent y participer. Par exemple, l’âge, le sexe ou parfois même des résultats sont souvent exigés. Pour illustrer, on peut dire que les critériums sont des courses dont l’âge minimal requis pour les chevaux est de deux ans. Les derbys sont des courses destinés aux chevaux les plus performants et qui sont âgés de plus de trois ans. Il s’agit de la même limite d’âge que pour les courses classiques mais des performances sont aussi requises.

Les conditions du sol sont aussi très importantes. Celles-ci doivent être affichée clairement car il s’agit d’un facteur déterminant pour les résultats des courses. Seuls les chevaux qui possèdent de bonnes capacités à s’adapter à tous types de sols ne sont pas limités par la nature du terrain. Pour mesurer l’état d’un sol, on utiliser un appareil appelé pénétromètre. L’engin va sonder la souplesse du sol et afficher un résultat variant de léger à trop lourd. Collant, souple ou encore bon sont des états intermédiaires.

Pour les spécialités, on peut considérer les courses de trot et de galop. Les courses à plat et à obstacles sont deux variantes des courses de galop. En particulier, le steeple-chase est une course parsemée d’obstacles variés. Les courses de haies font aussi partie des courses d’obstacles.

Les autres articles a voir aussi

Laisser un commentaire