casinos en ligne fiable & ok 2018

L’addiction au jeu d’argent : la spirale infernale du jeu

Les symptômes d’un joueur compulsif

Lorsque jouer devient plus qu’un simple passe-temps, il convient de se poser des questions. Généralement, le phénomène commence quand une personne perçoit une grosse somme d’argent au jeu. Plus le joueur gagne rapidement, c’est-à-dire que le laps de temps entre le jeu et le gain est court, plus il est susceptible de devenir dépendant.

Quand un joueur accorde une priorité considérable au jeu, au détriment de ses activités professionnelles, sociales ou de ses relations familiales, il arrive à un stade très lourd de conséquences. Les joueurs compulsifs ont alors tendance à mentir à leur entourage, parce qu’ils ressentent une gêne à cause de leur rapport avec les jeux d’argent.

L’idée de « se refaire » financièrement et de regagner l’argent perdu devient une obsession. À ce stade, les joueurs en question pensent encore avoir le contrôle de la situation. Pourtant, il n’en est rien. Ils prétendent maîtriser des techniques pour gagner et pensent qu’avec le temps, la chance finira par revenir.

Sortir de l’addiction au jeu d’argent

L’état de dépendance au jeu d’argent peut être passager dans certains cas. Il n’est pas rare de voir des joueurs compulsifs arrêter du jour au lendemain. Ces personnes cessent de jouer sans raison particulière, mais leur période d’addiction peut être associée à une période de mal-être. Il existe également un groupe de joueurs qui essaie d’arrêter, mais éprouve du mal à y arriver. Le problème devient alors récurrent et il semble difficile de trouver une solution efficace et permanente.

Il faut savoir que tant qu’une personne est encore dans l’abnégation de sa dépendance, il ne sert à rien de lui proposer une aide. On peut à ce moment, obtenir l’effet contraire et provoquer chez l’intéressé un sentiment de rébellion qui va le pousser à jouer davantage. À ce stade, le mieux est lui faire prendre conscience de son état sans qu’il ressente une pression de la part de son entourage. Le travail s’annonce difficile.

Une fois que le joueur compulsif accepte son état de dépendance, le processus de la « guérison » peut commencer. Consulter un psychothérapeute ou s’inscrire à des groupes de soutien sont autant d’options envisageables.

Les autres articles a voir aussi