casinos en ligne fiable & ok 2018

hippodrome de Chartres

La France détient le record du monde si l’on s’intéresse au nombre d’hippodromes qu’un pays abrite. Aujourd’hui, l’on y compte à peu près deux cent cinquante (250) champs de courses. Parmi les hippodromes de l’Hexagone figurent les plus prestigieux de l’Europe et même du monde. L’hippodrome de Chartres se trouve dans cette catégorie.

L’hippodrome de Chartres

L’hippodrome de Chartres se trouve à l’intersection du stade Jean Gallet, de l’Odyssée et de Chartexpo. Du point de vue géographique, ce champ de course fait partie intégrante du département de l’Eure-et-Loir, dans le Centre. Il est situé à moins de cent kilomètres au sud-ouest de Paris. A l’instar de l’hippodrome de Bacqueville-en-Caux ou encore de l’hippodrome de Bernay, l’hippodrome de Chartres est affilié à la « Fédération des Courses d’Île de France et de Haute Normandie ».

Classé en première catégorie, l’hippodrome de Chartres est exclusivement consacré aux courses de trot lesquelles peuvent se dérouler sur l’une des pistes du champ de courses de Chartres.

Les aménagements de l’hippodrome de Chartres

L’hippodrome de Chartres propose une piste sablée d’une longueur de mille trois (1 003) mètres avec la corde à gauche et des tournants très rehaussés. L’hippodrome propose d’autres parcours à savoir celui long de deux milles trois cents (2 300) mètres, celui long de trois milles huit cents vingt cinq (3 825) mètres ainsi que celui long de deux milles huit cents cinquante (2 850) mètres.

Les adeptes de paris équestres peuvent effectuer des paris en PMH ou « Pari Mutuel Hippodrome » sur les courses qui ont lieu sur les pistes de l’hippodrome de Chartres. Il est également possible de déposer des paris nationaux par l’intermédiaire du comptoir PMU.

Ayant récemment fait l’objet de travaux de construction, l’hippodrome de Chartres met à la disposition des turfistes un vestibule permettant à ces derniers de déposer tranquillement leurs paris ainsi qu’un gradin couvert qui accueille les spectateurs dans le plus grand confort.

Le vaste restaurant de deux cents couverts de l’hippodrome est quant à lui accessible à toutes les bourses. Il en est de même pour le bistrot. Les clients peuvent réserver à l’avance, tout dépend de leurs besoins et de leurs envies du moment.

Les participant aux courses (propriétaires, entraîneurs et jockeys) peuvent quant à eux utiliser les stalles confortables mises à leur disposition et pouvant héberger leurs chevaux.

Les enfants qui accompagnent leurs parents sont invités à participer à différents divertissements qui ne manqueront pas de leur plaire. Ils peuvent notamment s’initier aux joies de l’équitation par le biais de baptêmes de poneys. Ils ont également la possibilité de jouer aux « drivers » en montant des sulkys à pédale. Il faut également mentionner l’espace de maquillage ainsi que les structures gonflables qui ont été spécialement mis en place pour ces petits bouts de chou.

Parmi les aménagements de l’hippodrome de Chartres, il faut mentionner son parking qui peut accueillir jusqu’à cinq cents (500) véhicules.

Evénements particuliers

En plus des rencontres équestres, il est utile de souligner qu’il est possible de louer l’hippodrome de Chartes pour des événements spéciaux tels que des réunions, des mariages et toute autre occasion dans le cadre de laquelle l’on a besoin d’un espace suffisamment vaste pour accueillir du monde. L’hippodrome propose aussi une petite salle en location possédant une capacité de quarante à cinquante personnes.

Accès à l’hippodrome de Chartres

Pour accéder à l’hippodrome de Chartres, différents possibilités peuvent être envisagées. L’on peut notamment s’y rendre en voiture. Si l’on a choisi ce moyen de transport, il faut d’abord emprunter la route nationale N10 menant vers le « Parc des expositions » puis continuer vers l’autoroute A11 en direction de la sortie de Chartres-Est. Si l’on a choisi la voie ferroviaire, il suffit de se rendre à la gare de Chartres. Enfin, si l’on a choisi la voie des airs, l’on n’a qu’à se rendre à l’aéroport de Chartres.

Les autres articles a voir aussi

Laisser un commentaire