casinos en ligne fiable & ok 2018

EPT BERLIN : trois mois plus tard, un présumé cerveau sous les barreaux, aveux des malfaiteurs

Ce fut un braquage spectaculaire dont chacun se souviendra lors de ce jour du 06 mars 2010. Si on fait un petit replay, on se souvient que durant la compétition de l’European Poker Tour de Berlin dans les locaux de Spielbank Casino, un groupe de 5 personnes masquées avaient fait leur entrée sur les lieux pour un hold-up. Ils ont été arrêtés dans leur élan par la prestance d’esprit d’un agent de sécurité bien qu’ils soient partis avec 242.000 euros. Ces 5 personnes ont ensuite été arrêtée par la police quelques jours plus tard et Mohammed Abou-C a fait l’objet d’un mandat de recherche. Ce dernier a été intercepté par la police alors qu’il s’était arrêté à un feu rouge. Il n’a opposé aucune résistance aux agents qui l’ont emmené avec eux. Selon les enquêtes qui sont encore en cours, il serait le cerveau de cette opération qui était marquée dans le livre des hold up les plus ridicules.

Si on rappelle un peu leur bourde, les malfrats n’ont pas trouvé de mieux que de manger un léger encas dans le McDo d’en face qui disposait de caméra de surveillance. Grâce à la collaboration des propriétaires du magasin, les braqueurs ont été facilement reconnu. Tout cela montre l’amateurisme du groupe mais tout ça à la bonne heure de la police allemande qui s’en frotte déjà les mains même si l’enquête suit son cours. Poursuivis pour braquage, coups et blessures, les quatre hommes en détention aujourd’hui risquent dans les quinze ans de prison selon la décision estimée de la justice allemande. Encore très jeunes, entre 20 et 21 ans, ses malfaiteurs ont avoué leur délit lors des enquêtes préliminaires mais également lors de leur audience devant le tribunal. Jusqu’à ce jour, sur les 242.000 euros qu’ils se sont fait remettre le jour du braquage, seuls 4000 euros ont été retrouvés et les malfrats n’ont encore donné aucune information sur le reste du butin. Le mystère donc reste entier de ce coté là. Affaire à suivre.

Les autres articles a voir aussi

Laisser un commentaire